Breaking News
san-andres-colombie

San Andres, la mer aux sept couleurs

San Andres ? Nous l’avions noté dans notre bucket list … mais sachant que les prix étaient généralement élevés pour se rendre sur cette petite île au large du Nicaragua, nous nous étions fait une raison.

Par curiosité nous jetons quand même un oeil sur vivacolombia (compagnie colombienne), comme vous l’aurez compris, une semaine plus tard nous nous envolons pour ce petit bout de paradis colombien pour 5 jours ! D’ailleurs pour ceux qui souhaitent prendre l’avion en Colombie, allez faire un tour sur le site de la compagnie très low cost ! l’île est une réserve mondiale de la biosphère de l’Unesco, imaginez le décor…Ce petit coin aux eaux turquoises a été découvert le jour de la Saint André en 1524. Lors de l’indépendance de la Colombie, l’île a été directement rattachée au pays, et ce malgré sa situation géographique puisqu’elle se situe en effet au large du Nicaragua.

img_5347

L’île se compose de 3 centres urbains :  « El Centro » et « Bahia Sardinas » qui concentrent la plupart des commerces et des hôtels. « La Loma », située, en haut, dans les terres est beaucoup plus authentique avec ses petites maisons colorées représentant parfaitement les villages caribéens traditionnels. Nous avions quelques peurs concernant la forte affluence touristique de cette île mais nous avons été agréablement surpris (préférez quand même les jours de semaine et les périodes d’école en Colombie) et quelques coins sont inévitablement à explorer. San Andres c’est une ambiance jamaïcaine avec du reggae qui envahit les rues des centres urbains et ça on adore !

San Andres en 2 mots ? Relax & Reggae !

explore-le-monde-san-andres-carte

Mais que faire à San Andres ? 

Nous avons arpenté chaque petite ruelle de cette merveilleuse île, on vous conseille d’ailleurs de louer un scooter ou une petite voiture électrique pour pouvoir se balader facilement et dénicher les endroits les plus secrets de ce joyau !

  • L’aquarium naturel

Situé à proximité des plages de San Andres, il s’agit d’un site où vous pourrez observer des tonnes de poissons multicolores et des plages à couper le souffle !  Bien qu’impressionnant, nous avons trouvé le lieu beaucoup trop “attrape touriste” à notre goût : quand tous les bateaux ont débarqué difficile de savoir s’il y’a plus de jambes que de poissons … Quel dommage ! On a tout de même réussi à s’éloigner et trouver des endroits un peu isolés de tous pour profiter de ce paradis…

img_5447

DCIM100GOPROG0401298.

DCIM100GOPROG1051529.

  • Le parc régional Johny Cay

Rendez-vous au port pour se rendre jusqu’au parc régional, petit îlot qu’on aperçoit depuis San Andres. Une vraie carte postale ! Les hauts palmiers, le sable blanc, des airs de reggae et des petits bars vert jaune et rouge un peu partout, on réalise que nous sommes en plein dans les Caraïbes, ça y’est !

img_5500

g127162855

  • Le trou qui souffle

Direction l’extrême sud de San Andres pour découvrir l’Hoyo Soplador, un trou naturel entouré de récifs de corail et de tunnels souterrains qui crache littéralement de l’eau, impressionnant ! Les locaux adorent y venir et siroter leurs piña coladas ! Bon c’est un peu un lieu “attrape touriste” , dès notre arrivée on nous prévient qu’il faut impérativement consommer pour accéder au trou naturel… chose que nous ont contredit les autorités mais bon de toute façon on avait une petite soif donc on en a profité.

img_5275

img_5292

  • Le quartier de San Luis

Le village d’une trentaine d’habitations est absolument paisible et agréable. Vous pourrez y admirer les jolies maisons de bois avec une architecture typiquement caraïbe ! Pour la plage ? Il s’agit d’un des sites les plus agréables de l’île,  de longues plages de sable blanc bordées de cocotiers et des petits endroits secrets où se poser ! On a adoré s’y perdre…

img_5225

img_5217

img_5302

  • La Grotte de Morgan

Une de ces nombreuses grottes au bord de la mer à l’origine des histoires et des légendes sur les pirates dont le fameux Henry Morgan qui attaquait les possessions espagnoles depuis San Andrés. Cette magnifique grotte avec ses stalactites et ses stalagmites aurait servi au célèbre pirate à cacher une partie de son butin. Alors vous avez trouvé les trésors ?

  • Les forêts de mangrove

12 sites entièrement protégés se trouvent sur l’île, pour les amateurs d’écotourisme c’est l’endroit idéal !

  • Se dorer encore la pilule à Cayo Bolivar

Quitte à être sur une île, autant comparer les plages non ? Profiter de celle ci ! elle vaut le détour… un sable blanc assez dingue. Les seuls bruits ? Les vagues et les oiseaux marins. C’est le spot idéal pour plonger ou pêcher.

  • Profiter du centre de San Andres et de la plage

Il est vrai que le soir, l’ambiance retombait vite aux alentours des petits quartiers tel que San Luis, direction le centre pour un peu plus d’animations ! Nous adorions aller à la plage en fin d’après midi, c’est d’ailleurs ici qu’on a eu la chance de croiser plusieurs raies en snorkeling…

img_5324

  • Faire une halte à l’île Providencia 

L’île de Providencia est beaucoup plus typique que San Andres (selon les locaux et amis ayant eu la chance d’y aller), faute de budget ça n’a pas été notre cas. Les constructions sont limitées à deux étages et doivent être réalisées dans le style local. Sur cette île de 5 000 habitants, les visiteurs découvriront la vie telle que la vivaient ses habitants dans les Antilles d’autrefois. Vous pourrez observer des colombes sauvages et des iguanes ou bien vous relaxer sur les plus belles plages de l’île : Manchineel et South West Bay.  (25 mn en avion depuis San Andrès et 4 à 5 heures de bateau rapide)

 

Où dormir ? 

Les premiers jours, nous logions à la posada Miss Mazie tenue par une adorable locale et sa fille… ici vous êtes carrément chez elles et nous sommes complètement chez nous. Prix de la nuit : 100 000 bolivianos pour deux personnes, soit 30€.

Nous avions ensuite loué un petit studio avec un ami colombien pour faire des économies.

Où manger ? 

Nous mangions très souvent dans les petits trucks de rues, les petites cantines locales, sur les plages.. un pur régal ! Profitez en pour déguster des langoustes et du poisson tout juste pêché…

Pour l’anniversaire de Julio, on s’est fait un petit plaisir avec notre ami colombien ! Direction la Regatta, le restaurant à ne pas louper à San Andres, les locaux vous en parleront encore et encore… c’est aussi l’occasion de voir les raies et parfois même les requins passer…rien que ça !

 

Infos pratique :

Janvier à juin : La saison sèche est épargnée par les ouragans caribéens.
Avril à juillet : Des routes de Providencia peuvent être fermées pour assurer la protection des crabes migrants.
Juin à décembre : Hors période de Noël, les prix sont beaucoup plus bas sur les deux îles.

 

Qu’avons nous pensé de San Andres ? 

San Andres a été un de nos coups de coeur en Colombie, sans aucun doute ! Les habitants sont d’une générosité incroyable et nous avons eu la chance de vivre des soirées mémorables en compagnie des locaux. En effet pour la petite anecdote, les habitants du quartier populaire dans lequel nous logions, célébraient la fête des mères (TRÈS importante en Amérique du Sud). Tous les ans, ils se réunissent sur la place centrale afin de fêter cette journée si spéciale en l’honneur de toutes les femmes. Une immense table est alors installée pour servir Mesdames… Ce soir là, plusieurs petites filles criaient “touristas touristas !” en bas de notre appartement pour qu’on les rejoignent, elles et leurs familles ! VAMOS !

La seule petite européenne ? c’était moi ! Pendant que Julio buvait des cocktails avec les hommes, toutes les femmes m’ont accueilli les bras ouverts… C’était la première fois que des personnes extérieures à l’île venaient partager ce moment intime. Ce fut un honneur immense de vivre ce moment avec eux et une soirée riche en émotions dont nous nous rappellerons toute notre vie !

Ce n’est qu’un au revoir… 

2 comments

  1. Merci pour ce témoignage ! :)

    Je compte y passer 3-4 jours avec un ami début juin (suffisant ? trop long ?).
    On peut quand même trouver des coins sans trop de touristes ? Et au niveau des b
    Parce que Providencia paraît plus calme et tout aussi magnifique, mais le budget du trajet pique un peu haha..

    Merci pour votre blog, de bons conseil et pas mal d’idées pour mes futurs trips ! 😉

    • Jules, Explore le Monde

      3-4 jours plein ça va ! Même si le coin est vraiment sympa et que y rester plus longtemps n’est pas de trop :)
      Le mieux est d’y aller hors vacances locales et hors weekend parce que sinon tu risques d’avoir beaucoup de touristes. L’ile n’est pas très grande mais essaye de fuir le centre ville et les points touristiques et tu devrais trouver pouvoir être tranquille, ça reste une ile avec des plages tout autour ! D’ailleurs le mieux est de louer un scooter et de s’y balader.
      Providencia a l’air vraiment sympa mais comme tu dis le budget pique un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *