Breaking News
association-kynarou-inde
association-kynarou-inde

Découverte des projets de Kynarou en Inde

Depuis 4 jours nous parcourons le sud de l’Inde avec Léa et Fred, nos deux gagnants du Challenge Solidaire de l’Année, ça ne vous dit rien ? Un petit rappel sur cet article ! La sélection était extrêmement compliquée : choisir deux personnes à qui on va offrir un voyage en Inde de 10 jours pour découvrir les projets de l’association Kynarou, quelque chose qu’on ne refera plus ! Enfin jusqu’au Challenge de l’année #2 … Heureusement nos deux supers partenaires Liligo et Salaün Holidays nous ont aidé ! On ne peut pas savoir comment ça se serait passé avec d’autres personnes mais on ne regrette pas notre choix, Léa et Fred sont tops, fidèles à leur présentation et à l’idée qu’on s’était faite !

Inde-association-kynarou-eau-inauguration

Depuis Pondichery,  nous avions rencontré Radja, directeur des actions de Kynarou en Inde, que nous avions appris à connaitre autour de notre premier repas épicé (attention pléonasme !) nous ne nous quittons plus. Les premières expériences sont riches : le Goubert Market de Pondichery (à découvrir dans cet article), le trajet en train jusqu’à Madurai, la visite de la ville, etc. Mais si nous sommes en Inde tous les 4 c’est avant tout pour rencontrer les acteurs de l’association Kynarou, comprendre la problématique de l’hygiène et de l’accès à l’eau dans les villages reculés et aller à la rencontre des bénéficiaires pour découvrir de quelle manière Kynarou a fait évolué leur vie.

Train-Inde

Inde-train

Jour 1 – Inauguration de nouvelles installations

La veille nous arrivions à Théni, une petite ville (à l’échelle du pays) située à 1h de Madurai et siège des actions de l’association. Ce matin nous retrouvons Radja accompagné de Neelakandan, Dhivya et Meena qui nous font le point sur les actions de l’association depuis 13 ans, le fonctionnement et les résultats obtenus. Si l’association a pu mettre en place des projets qui font bénéficier à plus de 100 000 personnes d’un accès à l’eau et à l’hygiène de base, c’est grâce à son professionnalisme et sa rigueur : les projets suivent un processus précis de l’étude de faisabilité, en prenant en compte les locaux, à la mise en places des infrastructures en passant par la sensibilisation et la responsabilisation des plus jeunes à l’école. Le but n’est pas seulement de palier à un besoin mais bien d’éduquer et sensibiliser les populations des villages environnants en leur donnant des moyens.

Kynarou-association-inde-eau

L’après-midi même, Radja nous propose d’aller assister à l’inauguration d’un sanitaire et d’un système de filtration collectif dans le village d’Ayyanarpuram à quelques kilomètres de Theni. Une tradition qui permet de réunir le village pour symboliser le changement de vie de tous les habitants et une façon de remercier les membres de l’association. Mais on était loin, très loin, très très loin de se douter de la suite !

Sur la route, on s’enfonce petit à petit dans la campagne environnante et on prend vraiment conscience de la situation, du besoin primaire de ces populations.

À notre arrivée, la musique se lance, les tambours résonnent, on est accueillis par un premier groupe qui chante et nous tend des colliers à fleurs (ceux dont on vous parlait dans notre article sur le marché de Pondichery), des femmes nous marquent le bindi sur le front. Un accueil autant exceptionnel que perturbant, on est surpris, on ne comprend pas trop ce qui nous arrive, on ne se sent pas à notre place, pas légitimes de recevoir autant d’honneur. Même si nous avions lancé le Challenge Solidaire de l’Année quelques mois plus tôt qui a permis l’installation de ce filtre, ce sont les membres de l’association qui agissent au quotidien, les ingénieurs, les volontaires, les responsables. Vos contributions sur la page du Wash’in 5 Challenge ont permis cette installation mais nous ? Alors on observe, on remercie milles fois nos hôtes, gênés mais on ne veut pas les freiner pour ne pas leur faire offense.

La suite nous met plus à l’aise … si on oubli la découpe du ruban des sanitaires !

Kynarou-association-eau-hygiene-Inde

Nous discutons avec les nombreux habitants présents, ils nous expliquent ce que vont changer ces installations, on échange les prénoms, on partage les photos, les selfies, on joue avec les enfants et les plus grands. On essaye juste de passer un super moment tous ensemble. Les heures s’écoulent et nos émotions sont de plus en plus fortes.

association-inde-kynarou-eau

eau-association-inde-kynarou

inde-kynarou-association-eau

village-inde-kynarou-association-eau

Inauguration-kynarou-association-inde-eau

Depuis quelques dizaines de minutes Radja nous invite à remonter dans la voiture pour rentrer mais nous ne voulons pas d’un passage éclair où nous aurions juste assisté à l’inauguration. Le moment est assez fort, les échanges et le partage intenses donc on fait traîner jusqu’à ce que le plus difficile arrive. Mais nous quittons le village avec le sourire de ces gens qui en dit long sur le bonheur qu’ils éprouvent à l’idée de bénéficier d’un accès à l’hygiène décent. Tout n’est pas parfait évidemment mais à partir de ce jour ils peuvent vivre loin des maladies comme la typhoïde et bénéficier d’un peu plus d’intimité.

Jour 2 – Rencontre avec les écoliers

Ce jour là, Radja nous propose d’aller à la rencontre de quelques écoliers qui viennent de bénéficier de filtres à eau installés dans leur classe. Beaucoup plus calme qu’hier, les écoliers sont studieux et nous accueillent chaleureusement ! Entre une trentaine de sourires et des regards intenses, nous sommes touchés. S’en suit nos présentations respectives, chacun se présente un à un, nous jouons le jeu en essayant de parler tamoule sous les applaudissements des enfants. Les enfants nous expliquent le fonctionnement du filtre à eau : chaque semaine, deux responsables sont désignés pour son entretien. Nous faisons le tour des classes pour comprendre le fonctionnement de chacune d’entre elle, puis nous chantons, nous dansons, nous rions… des liens se créent instantanément ! Nous sommes impressionnés de voir les connaissances qu’ils ont autour des questions d’hygiène. L’apprentissage de l’équilibre nutritionnel, de maladies comme la typhoïde ou le paludisme font intensément partis de leur programme.

inde-ecole-kynarou-sensibilisation-eau

S’ils ont pu bénéficier de ce filtre c’est parce que 125 photos ont été postées sur la page Facebook Washin5Challenge, alors go on va poster son #Washin5 tout de suite pour atteindre 125 photos supplémentaires ! Si tout le monde s’y met le plus régulièrement possible, plus aucune classe n’attendra son filtre à eau !

Inde-ecole-association-kynarou-jeu

ecoliers-ecole-inde-kynarou-association

ecole-inde-sensibilisation-kynarou-eau

Interpellé par l’organisation de la classe et l’animation de l’enseignant, j’en profite pour m’entretenir avec lui et lui faire remarquer que tout ça nous fait beaucoup penser à l’école Montesorri, il me répond avec un sourire et en me montrant un livre posé sur le coin de table, “The Montessori Method”. J’apprendrai par la suite que cet enseignant est très reconnu et respecté dans la région et considéré comme exemplaire. Vient l’heure des au revoir avec les petits loups indiens, moment moins agréable mais nous savons pertinemment que ce ne sont “que” des au revoir.

washin5challenge-inde-kynarou

Et les autres jours …

Nous sommes restés sur place plus de jours que ce qui était initialement prévu. On en profite pour retourner voir les enfants, prendre d’avantage de temps pour les questionner, faire quelques séances photos/vidéos spéciales Washin5Challenge. Entre temps, Sophie, la directrice de Kynarou arrive sur place. Nous l’accompagnons à notre tour retrouver toutes ces pépites qui l’attendaient impatiemment… Quel bel accueil, les enfants connaissent très bien Sophie, les parents, les professeurs, les habitants, c’est très touchant de voir le lien créé et maintenu depuis toutes ces années. Une seconde inauguration a lieu, c’est à nouveau la fête dans le village !

filtre-eau-association-kynarou-inde

Nous profitons de cet article pour remercier du fond du coeur Sophie, qui nous a accordé sa confiance dès le début et qui nous a longuement soutenu lors du #ChallengeSolidairedeLannée. Plus de 40 projets réalisés, plus de 100 000 bénéficiaires grâce à Kynarou. Nous sommes heureux d’avoir apporté notre petite pierre à l’édifice. Notre engagement auprès de Kynarou ne s’arrête pas là, bien au contraire !

Le petit mot de la fin ? On le laisse à Sophie, aussi inspirante qu’engagée, nous la remercions une dernière fois, ainsi que tous les membres de Kynarou (en particulier Radja qui nous a accompagné et présenté le terrain de Kynarou), les enfants rencontrés sur le terrain, les bénévoles…

Sophie Lehideux, directrice de Kynarou
“L’année 2018 sera pleine de challenges pour Kynarou, entre la continuité de nos projets en Inde et le démarrage de deux nouvelles antennes africaines. L’accès à l’eau et à l’assainissement est un enjeu de plus en plus important pour les populations défavorisées et constitue une clef de la protection de l’environnement, pour lutter contre le changement climatique . Nous travaillons pour cet objectif quotidiennement et notre équipe est fière du chemin accompli, ayant travaillé dans une quarantaine de villages indiens depuis 2004.
Quand nous avons visité les villages pour les inaugurations, nous avons rencontré les bénéficiaires de nos projets, avec qui nous travaillons depuis de longs mois pour que le projet soit possible et qu’ils soient autonomes dans leur gestion quotidienne des infrastructures. La joie des enfants, leurs sourires, leurs questions “what is your name ? …. Good name sister, good name !” nous ont accompagnés et ont rendu ces journées inoubliables. 
Savoir que le travail que nous effectuons et qui est parfois si dur permet à ces petits enfants d’avoir de l’eau et des toilettes, une vie plus facile, nous rend très fiers et très heureux.
Ce matin, mon fils de 6 ans, qui est venu en Inde avec nous et qui était un peu l’attraction dans les villages, avec ses cheveux “jaunes” et ses yeux “bleus”, m’a dit “quand je serai grand, je construirai des toilettes avec toi pour les petits enfants en Inde”.
La boucle est bouclée et en attendant, je remercie tous les membres de l’association, en Inde, au Burkina, à Mada, en France, tous ceux qui ont un jour cru en ce projet, car sans leur soutien, rien n’aurait été possible.”

Si vous souhaitez en savoir plus sur Kynarou, n’hésitez pas à les rejoindre sur facebook !

Vous aussi vous pouvez leur filer un coup de pouce ! 

Vous êtes un particulier ?

  • Vous pouvez participer au Washin5Challenge en postant votre photo à la sortie de la douche sur leur page facebook, dès 125 photos reçues, un filtre à eau est installé dans une école !
  • Vous pouvez également faire un don à l’association (66% déductibles d’impôts)
  • En parler aux entreprises que vous connaissez !

Vous êtes un chef d’entreprise ?

  • Devenez le prochain partenaire de Kynarou en participant au financement de l’association (défiscalisation de 60%)

eau-kynarou-inde-association

Et aussi, un merci tout particulier à Liligo et Salaun Holidays qui nous ont accompagné dans ce projet solidaire et qui nous ont accordé leur confiance.

MERCI et.. PURA VIDA !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *