Breaking News
inde-kerala-epices-thé-kumily

Kumily, l’Inde des épices et du thé

Après 10 jours à parcourir le Tamil Nadu en train et à découvrir les projets de l’association Kynarou, nous arrivons dans le Kerala ! Enfin, plus précisément à la frontière Tamil Nadu/Kerala, à Kumily (ou Tekkadi côté Keralais). C’est ici que nous allons pouvoir découvrir 2 des plus grandes richesses de l’Inde : les épices et le thé – mais aussi l’Ayurveda, médecine typiquement kéralaise et le Kalarippayatt.

Nous aurions aussi pu aller à Munnar mais nous avions peur de nous retrouver dans une ville trop touristique tant elle est connue des voyageurs. En plus, la proximité de Kumily avec le parc du Periyar était un atout non négligeable pour nous … peut être l’occasion de voir des éléphants en liberté ! Oui, évidemment nous ne feront pas partie de ces personnes qui font passer leur plaisir avant le bien être animal : nous ne feront pas de trek sur le dos de ces gros pachydermes ! D’ailleurs on vous prépare un article pour vous dire pourquoi en vous expliquant la torture qu’ils subissent pour en arriver là …

Côté montagne tout va bien, côté falaise un peu moins !

Alors que la région de Theni (à mi-chemin entre Madurai et le Kerala) ressemble plus à une vaste plaine, parfois aride, parfois humide, l’arrivée vers le Kerala se fait par les montagnes ! Le moins qu’on puisse dire c’est que ça monte ! Rapidement, enfin tout est relatif vu la vitesse du bus, nous arrivons dans les nuages, ne pouvant même plus apercevoir le fond de la vallée.

Après quelques aiguilles et des bus descendant à toute allure croisés sur notre chemin, on arrive à Kumily !

Dormir à Kumily

Sitôt arrivés, on nous propose différents petits hôtels ce qui est un changement par rapport au Tamil Nadu ! Mais on n’est pas non plus dans le rabattage lourd, les mecs sont plutôt bienveillants. La bruine est de plus en plus forte donc on se laisse tenter par le Jungle Paradiso pour ne pas perdre de temps.

Le hasard fait bien les choses, on se retrouve dans la chambre où ont séjourné Léa et Fred les 2 gagnants du Challenge Solidaire de l’Année, la veille ! Bon même s’il n’était pas cher et que c’était sympa de voir les singes au réveil, on n’a pas pu rester : le wifi un peu trop faible pour pouvoir travailler et vous raconter cette histoire !

Dès le lendemain, direction Mountain View Homestay, un lieu super sympa où on serait près à parier que le proprio est botaniste au vu du nombre de plantes et au rooftop super agréable. On vous donne les infos à la fin.

Thé, épices, massage, kalaripayattu et parc du Periyar

Les choses à faire ne manquent pas à Kumily et les prestataires non plus ! Tous les hôtels vous proposeront une fiche regroupant les activités avec un prix commun, comme si tout était regroupé et que les différents propriétaires d’exploitation s’étaient mis d’accord mais la réalité est un peu différente. La proposition reste sympa et si vous ne voulez pas réfléchir c’est parfait, il n’y a qu’à demander à l’hôtel de vous booker ce que vous voulez ! Bon nous on vous propose autre chose : on a cherché un peu pour vous et on a trouvé quelques lieux sympas à vous proposer !

L’Inde, 1er producteur mondial de thé !

Qui n’a jamais eu envie de découvrir les décors de plantations de thé dans les montagnes ? Importé par les anglais depuis la Chine, lorsque l’Inde était sous leur contrôle, le thé a redessiné les paysages de la région. Et il n’en manque pas à Kumily, ou plutôt autour de Kumily. Il existe de nombreuses exploitations et ce n’est pas toujours facile de choisir !

On a choisi d’aller à Connemara Tea Plantation ! Ce n’est pas l’exploitation la plus proche puisqu’il faut 20-30min de bus pour y aller (ou en tuk tuk) mais on l’a choisi pour 2 raisons : pas de tourisme de masse à Connemara Tea Plantation : plutôt que constituer de grands groupes pour gagner du temps, ils préfèrent proposer des sorties quasiment privées. Deuxième raison, c’est l’une des plus vieilles exploitations du pays !

inde-kerala-thé

D’entrée la « fabrique » attire notre œil, on est loin des labos aseptisés et le look vintage nous plait beaucoup ! C’est sur c’est bien une exploitation artisanale ! La petite propriété, qui s’étend sur quasiment 2 hectares autour de la colline principale, s’est constituée en 1941 et  produit 700 tonnes de thé par an ! Sachant qu’il faut 20kg de feuilles de thé pour produire 1kg de thé en poudre, on vous laisse imaginer le nombre de sacs récoltés par les femmes qui travaillent au milieux des rangs …

inde-kerala-thé

D’ailleurs, on profite de cet article pour rendre un sincère hommage à ces wonder womans qui, 7h/jour, découpent, stockent et portent leur récolte (15kg/sac !). Bien que la hauteur des rangs soit adaptée pour un travail moins difficile, elles font un travail incroyable. C’est d’ailleurs grâce à elles que le thé de Connemara Tea Plantation est un peu spécial : ici jamais de récolte mécanique.

Notre venue, avec l’appareil photo, est l’occasion pour elles de faire une petite pause pour nous réclamer des selfies (sport national n°1 en Inde !) et pour nous de les immortaliser et de valoriser leur courage.

inde-kerala-thé

inde-kerala-thé

inde-kerala-thé

inde-kerala-thé

Il est aussi possible de visiter « l’usine » ! Normalement les photos sont interdites à l’intérieur mais on leur a dit que vous étiez géniaux alors ils ont accepté sans hésiter !

Ça tombe bien, le chargement du matin arrive en même temps que nous. On parlait des femmes mais on ne peut pas non plus passer à côté du courage et de la force des hommes qui portent les sacs jusqu’aux séchoirs.

inde-thé-kerala

inde-thé-kerala

Le but de l’article n’est pas de vous faire un cours sur le processus complet de préparation du thé donc on ne va pas rentrer dans les détails, vous laissant plutôt la surprise lors de votre visite, mais sachez que vous pourrez découvrir le processus de l’arrivée des feuilles à la sortie en sachets ! Heu non … jusqu’à la dégustation !

Une visite qu’on a énormément appréciée, que ce soit la marche à travers la plantation ou la découverte de la fabrication. Notre guide, Benny, était vraiment extra : il prend le temps de TOUT vous expliquer en anglais voire même en français ! Il connaît pas mal de mots français qui peuvent être un peu techniques et difficiles à comprendre. Il est passionné et passionnant ! On vous conseille de prendre au moins la demi-journée pour avoir le temps de tout voir, sans se speeder.

Merci Benny, Jayan et Sreejith pour l’accueil !

IMG_0848

Visiter une exploitation de thé : Connemara Tea Plantation
20-30 min de Kumily en tuk tuk (env. 300 roupies = 3,90 €) ou en bus (18 roupies = 0,24 €).
Visite d’1h : 150 roupies (= 2€)
Visite d’1/2 journée : env. 500/600 roupies (= 6,50€ – 7,80€)
Trek d’1 journée (exploitation + montagne avec point de vue) : xxx roupies
Contact : +91 04869 252233 / connemaratea@gmail.com
Contact Benny (guide) : +91 94470 23298 / +91 95262 44022 / bennykumaly@gmail.com

Les épices, trésor de l’Inde

Forcément on ne peut pas évoquer l’Inde sans parler d’épices ! Déjà parce que chaque repas sera là pour vous rappeler qu’elles sont présentes (et on sait de quoi on parle !) et parce qu’elles ont été au centre des intérêts commerciaux avec l’Europe et ses grands explorateurs. Aujourd’hui l’Inde produit 1 600 000 tonnes d’épices/an, soit 86% de la production mondiale !

Là aussi les exploitations ne manquent pas ! Comme pour le thé, nous voulions un lieu pas envahi par les touristes et, dans la mesure du possible, éco-responsable. Là aussi on a trouvé !

inde-kerala-épices

Il suffit de prendre un tuk tuk (qui attendra la fin de votre visite pour 300 roupies =3,90€), pour vous rendre à Green Park Spicies. Pendant une bonne heure, notre guide nous fait découvrir le jardin d’épices accompagnés de 2 autres voyageuses indiennes. Ne vous attendez pas à voir des arbres avec les différentes épices en bout de branches comme s’il suffisait de les ramasser ! Contrairement au thé il s’agit là plus de graines, de racines et d’écorces. Le jardin ressemble à un simple jardin tropical … en apparence !

Saviez vous que la cannelle était en fait une partie de l’écorce du cannelier ?! Nous non ! En fait on ne s’était jamais vraiment demandé qu’elle était sa forme initiale. Cannelle donc mais aussi cardamome, clous de girofle, curcuma, poivre, gingembre, coriandre, piment, … n’auront plus de secrets pour vous et vos sens seront mis à l’épreuve ! Mais ce n’est pas tout, le jardin permet aussi de découvrir différentes plantes comme différentes espèces de palmiers, de café, de canne à sucre, etc. Sans être totalement en permaculture, l’exploitation fonctionne avec l’idée de faire pousser d’autres plantes pour contrer les menaces de certains parasites, d’organiser le jardin pour que les différentes espèces poussent en symbiose. Autre atout : le jardin à épices est 100% bio et agriculture durable !

inde-kerala-épices

Ici aussi le guide parle un petit peu français, en tout cas le nom de toutes les épices ! Ce qui est plutôt pratique !

À la fin de la visite il est même possible de faire une razzia dans la boutique ! Ce qui est super agréable c’est que personne ne vous forcera la main, c’est tout juste si notre guide nous a indiqué le petit shop ! Et comme on s’était renseigné sur les prix avant de venir, on sait qu’ils ne sont pas plus élevés que dans les magasins touristiques de la ville et on s’est fait plaisir !

Bien que nous ne l’ayons pas visité, il existe un autre lieu qui semble très intéressant, que nous avons découvert, après coup, grâce à nos amis de Babel Voyages ! On vous invite à découvrir Chez Sebastian par ce lien.

Visiter un jardin d’épices
Greenpark spices (http://www.greenparkspices.com/) : Laksham Veedu Colony Road, Thekkady, Kumily, Kerala 685509
Ouvert de 8h à 18h
Entrée + guide : 100 roupies (» 1,30€)
Contact : +91 9400 366 941

Massage ayurvédique, le bien-être en Inde

Le Kerala est aussi connu pour l’Ayurveda (qui signifie « sciences de la vie »), médecine traditionnelle indienne qui puise ses origines dans l’antiquité. Massages, utilisation de plantes, diététique, hygiène personnelle, ici beaucoup d’éléments de santé tournent autour de la médecine ayurvédique.

Impossible de passer à côté ! Alors si on ne va pas s’essayer aux médicaments sans raison, c’est l’occasion pour nous de passer sur la table de massage !

Attention, à Kumily et dans les autres villes plus ou moins touristiques, on trouve de tout ! Beaucoup de centres ne proposent que des services de moyenne qualité, on vous conseille donc de vous rendre dans une clinique locale.

Bon le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas le massage relaxant avec la petite musique douce qu’on a l’habitude de faire en Europe ! Le premier point, qu’on aurait aimé connaître avant d’arriver pour ne pas être surpris … À poil ! Il faut TOUT quitter ! Ne vous inquiétez pas, on vous donnera une sorte de petit pagne en papier mais sur le moment ça surprend !

Sans rentrer dans le détail (on préfère vous laisser découvrir par vous même !), le massage commence assis par quelques mouvements assez fermes avant de passer sur la table. Pendant 1h, le/la masseur/euse passe en revue tout le corps, les articulations, les points d’énergie en alternant les mouvements fermes et lents en versant régulièrement l’huile tiède.

Je n’ai pas vraiment aimé le moment, Maryne, elle, a plus apprécié ! En tout cas 1h après c’est clair qu’on se sent bien ! Je ne recommencerai pas mais par contre je le recommande vivement !

Faire un massage ayurvédique
Hitha Ayurvedic : 1st Mile, Thekkady-Munnar Road  Idukki (Dist) Kumily
Massage du corps (1h) : 1400 roupies (= 18€)
Contact : +91 96338 41424
http://www.hithaayurveda.co.in/

Kalarippayatt, le plus vieil art martial du monde !

Le Kalarippayatt, qui signifie « le lieu de l’exercice », est originaire du Kerala et du Tamil Nadu et le plus vieil art martial au monde. Il regroupe de nombreuses techniques de combat et d’auto-défense. C’est assez impressionnant à voir avec des oppositions à 1 contre 1, à 2 contre 2, où les sauts, les cris s’enchainent dans le Kalari (la fosse de combat). La pratique passe par la maîtrise de l’équilibre et des armes utilisées (en bâtons, sabres, crochets, poignards, etc).

inde-kerala-Kalarippayatt

On vous conseille vraiment d’aller voir un combat à Kumily. C’est très impressionnant et peut être que vous aurez la chance d’y aller alors que la salle est comble et l’ambiance survoltée !

inde-kerala-Kalarippayatt

Aller voir un combat de Kalarippayatt
Kadathanadan kalari center : Thekkady Road Kumily Idukki,Kerala India
Combats d’une heure : 200 roupies (= 2,60€)
Tous les jours à 17h
http://www.periyartourism.org/

Vous l’aurez compris les activités ne manquent pas à Kumily et la découverte de la culture locale est assez facile. Malheureusement, la météo ne nous a pas permis d’aller découvrir le parc de Periyar mais il est possible de faire une rando d’une journée ou même un tour en radeau sur le lac pour essayer d’observer les animaux de la région (et même avec un peu de chances, des éléphants).

Où dormir à Kumily

Mountain View Homestay
Adresse : Rosapookandam Road, Thekkady, Kumily, Kerala 685509
Prix : 700 roupies (= 9€) / nuit

Proche du centre mais loin du bruit, l’hotel est sympa, propre avec un rooftop verdoyant !

119243494

© Mountain view Homstay

Où manger à Kumily

On a été assez déçus des restaurants testés ici, une première en Inde. Mais nous en avons quand même trouvé 2 super sympas.

Central Hotel

Que les locaux nous ont conseillé mais qui ne nous inspirait pas forcément au premier coup d’œil parce qu’il semblait touristique (juste en face de la station de bus). Mais finalement les plats étaient vraiment bons et à bons prix.

Coconut Café

Un vrai coup de cœur ! Le resto est super authentique, tout est fait maison, devant vous ! Il n’y a que 2 tables, on est loin du lieu touristique ! Vraiment conseillé.

Nous n’avons pas noté l’adresse mais les locaux sauront vous guider (vous pouvez précisez « À côté de la guest house Jungle Paradiso »).

Ce qu’on a pensé de Kumily

Nous avons vraiment apprécié nos premiers jours dans le Kerala. Bien que la pluie soit tombée pendant 4 jours, nous avons tout de suite été immergés dans la culture kéralaise sans tomber dans les pièges à touristes. D’ailleurs nous ne nous sommes pas sentis entourés de touristes même si le village regorge de boutiques d’épices, de shops de tissus et de souvenirs.

Nous ne connaissons pas Munnar mais nous pouvons valider le passage à Kumily ! Nous quittons les verdoyantes montagnes pour prendre la direction de la côte et Allepey !

#LeChallengeSolidaireDelAnnée organisé pour l’association Kynarou avec Liligo et Salaun Holidays !

One comment

  1. Merci de partager cet article! Je trouve cela très intéressant et utile! Continuez ce bon travail! Je vais continuer à lire votre blog de temps en temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *