Breaking News
1346620430festival-mundial-salsa-cali-bailarines-teatro-municipal

Cali, la ville qui ne dort jamais !

Après nos 45 heures de bus et une grande traversée de l’Equateur, nous voici enfin arrivés à Cali ! Nos premiers pas en Colombie, un pays qu’on attendait avec impatience…

Cali ne compte pas moins de 2,3 millions d’habitants. Cali, 7ième  ville la plus dangereuse au monde ? Et pourtant.. pas une fois nous nous sommes sentis en insécurité, bien au contraire !

L’enlèvement d’Ingrid Betancourt, la guérilla des FARC et le trafic de drogue sont sûrement les premières choses auxquelles vous pensez lorsqu’on évoque la Colombie. Et oui, forcément, pendant longtemps ce sont les seuls sujets dont les médias parlaient quand on évoquait ce pays… cependant, sachez que la Colombie est en plein changement ! le pays est beaucoup plus sécurisé, le tourisme et l’économie se développe de plus en plus. Et il y a de quoi faire, entre la côte Caribéenne, les chaînes de montagnes, la forêt amazonienne, les îles paradisiaques… bref  incontestablement un de nos coups de cœur en Amérique du Sud, comme beaucoup de voyageurs croisés sur la route.

Pour revenir à Cali, nous y sommes restés une semaine ! Alors que faire à Cali ? Vous aurez le choix !

Cerro de las tres Cruces, la randonnée la plus emblématique de la ville. Une colline avec trois croix qui dominent Cali. Pour se rendre au sommet, il faut compter à peu près 2h30 de rando. Une vue unique sur la capitale mondiale de la Salsa, avec en récompense de nombreux vendeurs de jus de fruits. Et pour les plus sportifs, possibilité de prolonger l’effort avec plusieurs barres de muscu ;). On vous conseille de faire l’ascension le matin, la chaleur devient vite insoutenable !

13321095_10209010099910393_247928618_o

13324125_10209010099750389_1275916029_o

13324102_10209010120630911_1154300373_o

La visite du centre de Cali est à ne pas manquer, avec la fameuse Plaza de Caycedo, le Théâtre municipal ou encore la Cathédrale de San Pedro.

116130385.B0rQXFOI.IMG_4030

Le Christ Rédempteur offre une vue sur les deux cordillères. Comme nous sommes passés par Rio de Janeiro, nous n’avons pas été visité celui-ci, mais selon nos deux amis colombiens, il est plutôt sympa ! Il surplombe et protège la ville de Cali.

Pour les différents quartiers, le Quartier Granada est le plus branché de Cali, c’est ici que vous trouverez les bars et restaurants de la ville ou encore le centre commercial Chipichape.

Le Quartier San Antonio est idéal pour se loger ! Un quartier bohème que les étrangers adorent. En bas de San Antonio, vous pourrez également faire le tour du parque de los Gatos, statues en bronze de l’artiste Hernando Tejada faisant la fierté de la ville.

No hay Gato - Wilson Díaz - 2

Si vous souhaitez faire les boutiques, rendez-vous dans les malls – sortes de grands centres commerciaux à l’américaine – de Unicentro ou Chipichape qui sont de véritables villes à l’intérieur de la ville et dans lesquels vous arpenterez les rues à ciel ouvert et trouverez tout ce que vous cherchez.

Le parc El Ingenio où nous avons passé de longs moments ! Le parc, situé dans la zone tampon de la rivière Melendez sur la course 83 entre Calles 14 et 16 est idéal pour se relaxer avec un bon jus de fruit ou encore profiter des cours de danse à toutes heures de la journée !

Cali parc ingenio

Niveau transport en commun, les bus permettent de se déplacer facilement à Cali, notamment grâce aux lignes du Mio. De nuit, préférez le taxi !

Mais Cali c’est avant tout la capitale mondiale de la Salsa, les colombiens ne s’arrêtent jamais… une semaine à danser tous les soirs ? C’est un peu ce qui nous est arrivés ! Alors je peux maintenant vous donner les lieux à ne surtout pas manquer le soir ! Que vous soyez débutant ou très bon danseur, les colombiens (et colombiennes) ne vous laisseront pas assis plus de dix minutes…

Où sortir danser ? 

  • La Topa Tolondra : Un régal pour les yeux devant les couples qui dansent, c’est petit mais l’ambiance est garantie ! Entrée gratuite ou à 6 000 pesos (1,75€) à consommer, selon les jours de la semaine.  C’est ici que j’ai fais mes premiers pas de salsa !
  • Tin Tin Deo est le plus “occidental” des clubs de Salsa à Cali : La piste de danse est l’attraction principale (et non les tables) et il y a un changement de partenaires de danse entre les chansons. La meilleure nuit pour être à Tin Tin Deo c’est le jeudi. Pendant cette nuit, il y a beaucoup de touristes et des locaux et vous pouvez apercevoir quelques bons danseurs et aussi des élèves de Salsa qui viennent montrer ce qu’ils ont appris pendant les cours.   Petit extrait d’un jeudi soir à Tin Tin Deo…

 Manger à Cali

  • El Cholado, une salade de fruits avec du lait condensé, du sirop et de la glace, les colombiens en raffolent !
  • Le jus de Lulo dont Jules ne pouvait plus se passer… célèbre fruit colombien souvent servi en jus frais
  • Les “arepas” , petites galettes de maïs !

Nous avons principalement mangé dans des petits trucks de rue, un régal !
Ce qu’on a pensé de Cali…

Certes, il y a peu de monuments à visiter et l’architecture n’est pas le grand fort de cette ville, mais l’ambiance qui y règne est tout simplement unique. Les caleño sont de vrais amours,  ils sont l’âme même de la ville de Cali ; attentionnés, souriants, drôles, votre intégration sera rapide croyez nous. On se ballade de nuit comme de jours dans les marchés ou les parcs, on boit une bière, on danse sans arrêt avec les colombiens (toujours très patients pour vous apprendre les bases de la salsa) … bref, à Cali vous ne serez jamais seuls, et l’ennui n’existe pas ! Un GRAND merci à nos amis colombiens Camilo et Marina qui nous ont accueilli toute une semaine dans cette fabuleuse ville.

Et vous, comment avez vous trouvé Cali ? 

One comment

  1. Cali es Cali, lo demas es loma comme on dit. L’article est très bien rédigé, c’est exactement ça ! Une ville qui bouge sans cesse ou on danse la salsa à chaque coins de rues. C’était un plaisir de vous voir, et de partager ces moments avec vous. A très bientôt à Cali !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *