Breaking News
alleppey-inde-kerala-backwaters

Alleppey, le Kerala en backwaters

Après avoir découvert la verdoyante Kumily (à lire dans cet article), on a longuement hésité entre Verkala ou encore Kovalam pour découvrir les fameux backwaters, ces jolis canaux qui habillent le Kerala sur des centaines de kilomètres de voies navigables séparant deux langues de terre à seulement quelques mètres de la mer et dont on a tant entendu parlé ! Finalement on s’est arrêtés du côté d’Alleppey (Allapuzha) situé sur les bords du lac Vembanad ! Première observation ? Une sorte de mini Venise remplie de backwaters, une illustration emblématique du Kerala à explorer tout au Sud de l’Inde. Entre les canaux, les cocotiers et les rizières, vous risquez d’en prendre plein les yeux dans cet endroit quelque peu exotique !

backwaters-kerala-inde-alleppey

Lézarder à Marari Beach

Avant de revenir sur cette matinée inoubliable à bord de notre petit canot et notre nouveau super pote Sandrush, on a exploré la jolie Alleppey en scooter le temps d’une journée ! Une première pour l’apprentissage de notre conduite façon Indienne ! Avec 10 coups de klaxon toutes les minutes, ça paaaaaaaaasse ! Direction Marari Beach, une plage dont on nous a très souvent parlé avant notre départ à Alleppey, situé à 15km de la ville.  Jolie ?  oui, mais pas non plus phénoménale ! On y restera une petite heure le temps de reprendre des forces, papoter avec les pêcheurs du coin qui nous expliquent partir toute la nuit en mer pour revenir au petit matin avec leurs prises. Une expédition qu’ils mènent avec leurs petits bateaux et les quelques lampes qu’ils emmènent avec eux.

Lors de notre ballade en scooter, on en profite pour s’arrêter aux alentours des églises et des temples  pour en apprendre d’avantage sur l’histoire de la région.

kerala-marari-beach-alleppey-inde

marari-beach-alleppey-inde-kerala

marari-beach-pecheur-inde-alleppey

marari-beach-alleppey-inde

Assister au coucher du soleil

Un des rituels ici ? le coucher du soleil tous ensemble et sur son 31 ! Oui oui, les femmes enfilent leurs plus beaux saris et les hommes se font ultras élégants. Chaque soirs, une heure ou deux avant le coucher du soleil, les indiens se retrouvent donc ici, discutent, rient, font du sport (du cricket pour la plupart), dégustent une bonne glace, encore une occasion pour faire de chouettes rencontres. L’immense plage est envahie et les bonnes ondes aussi pour assister au plongeon du soleil dans l’océan, un spectacle incroyable… Pour nous, ce moment sera partagé avec une famille du coin, adorable comme jamais et avec qui nous sommes toujours en contact. Un moment intense, tout en lumière … et en photos !

alleppey-plage-coucher-soleil-inde-kerala

alleppey-inde-plage-coucher-soleil-kerala

alleppey-plage-inde-coucher-soleil-kerala

inde-alleppey-plage-coucher-soleil-kerala

Si nous avons passé la majorité de la soirée avec cette petite famille, d’autres ont aussi joué aux curieux ! À commencer par ce groupe de potes qui voulaient prendre un photo avec nous, enfin avec Maryne surtout mais qui n’osait pas venir nous déranger !

alleppey-plage-coucher-inde-soleil-kerala

Ou encore cette grande famille en vacances à Alleppey qui a enchainé les selfies pour que chacun ai sa photo !

Alleppey-plage-kerala-inde-coucher-soleil

Escapade en pirogue et découverte d’une nature unique avec Sandrush

Un regard nouveau se pose sur cette escapade au bord de l’eau. Un petit semblant d’Amazonie (dont on vous parlait dans cet article) nous envahit lorsque nous prenons le chemin des villages flottants avec Sandrush, un indien d’une trentaine d’année avec qui nous passons toute la matinée et qui nous guidera sur ce long fleuve tranquille.

Alleppey-backwaters-kerala-inde

Ici, les habitants vaquent à leurs différentes occupations et l’eau appartient à tous : lavage du linge, vaisselle, douche naturelle, les femmes se servent également de l’eau pour préparer leurs repas. Des moments répétitifs qu’on ne se lasse pas d’observer, quelques fois légèrement intimidés face à cette sensation d’entrer de façon intrusive dans leurs quotidiens, mais Sandrush nous rassure sur ce fait et il est vrai que nous sommes toujours accueillis avec d’indénombrables sourires.

backwaters-inde-kerala-alleppey-

Midi, l’heure du repas a sonné ! Sandrush nous présente son adorable femme qui a pris le soin de nous concocter un repas indien, excellent moment et une pépite culinaire en bouche ! Après une petite digestion sur le canot, il est temps de reprendre notre chemin. Quel calme, ce moment est intense et si relaxant, nous n’empruntons que des petits canaux…  On s’imprègne de ces scènes de la vie quotidienne Indienne, entre deux sourires avec les indiens, le temps s’arrête un instant. Ces scènes de vies nous font longuement réfléchir sur nos modes de vies occidentaux… Une matinée qu’on a plus qu’apprécié et qu’on vous recommande sans hésitation.

Un immense merci à Sandrush pour sa sympathie, nous avons longuement échangé sur son quotidien, son passé dans les houseboats (dont on vous parle plus bas), un échange si intense, si intéressant ! Si vous voulez aussi le rencontrer et découvrir les backwaters en sa compagnie, il travaille pour l’agence “Oscar Cruise” ! N’hésitez pas à demander Sandrush 😉

Fuir les houseboats pour l’environnement et l’authenticité

Les houseboats vous connaissiez ? Nous oui, on avait même imaginé y passer une nuit ou deux ! Après de nombreux échanges avec les locaux, dont Sandrush, nous avons rapidement compris les dérives de ce “business paradise keralais” ! On vous explique !

houseboat-kerala-inde-alleppey-

Tout d’abord il faut savoir qu’il y a 20 ans l’eau du lac et des canaux était potable, en tout cas, les locaux la buvait alors qu’aujourd’hui elle est complètement impropre à la consommation. On a pas de mal à croire Sandrush quand on voit les reflets “arc-en-ciel” de la nappe  de pétrole par endroits, en particulier sur le lac. Les bateaux sont nombreux, 1 500 dans la région d’après notre guide (d’ailleurs on est souvent loin de la croisière authentique, calme et paisible promise, les bateaux se suivent à la file indienne, c’est le cas de le dire) et très consommateurs de gazole.
Les conséquences sont aussi dramatiques pour la faune et la flore locale. Quelques années auparavant le lac était gorgé de poissons en tous genres, aujourd’hui les pêcheurs ont du mal à revenir avec des prises. Au retour de notre balade, on avait d’ailleurs discuté avec 2 jeunes qui nous le confirmaient, canne à pêche en main.
Enfin, en plus du bruit incessant des bateaux, le rivage est menacé par les vagues provoquées par les nombreux passages.

Inde-Alleppey-houseboat-kerala

Mais alors pourquoi continuer cette activité ?

“C’est la demande touristique qui dicte les règles”

C’est ce que nous a répondu Sandrush, assez fataliste. Pour l’anecdote, avant l’arrivée des moteurs, les bateaux étaient dirigés par de longs bâtons comme le font les gondoliers à Venise. Aujourd’hui cette pratique est apparemment … interdite !

Pour vivre une vraie aventure, authentique, loin de ce flot de touristes et de pollution, on vous conseille plus que jamais de quitter les principaux canaux et de partir en expédition à travers les petits bras de rivières, à la rencontre des gens avec votre guide.

Où dormir à Alleppey ? 

  • Mantra Heritage Home, petit hôtel tenu par des amis indiens – 9€ la nuit pour 2 personnes.
  • Pine Beach Residency, hôtel où Ashi nous a chaleureusement accueilli – 10€ la nuit pour 2 personnes.

Où manger à Alleppey ?

  • Dreamers, resto avec une terrasse panoramique super bon, très sympa et d’ailleurs on a passé une fin de une soirée à discuter avec un couple italien et le responsable du resto avant de finir entassés tous les 4 dans un tuk tuk … celui de Francis qu’on a rencontré ce soir là (on vous en parle très bientôt !)
  • Cafe catamaran, on y a mangé mais si on vous le conseille c’est plus pour aller boire un jus, prendre un petit apéro indien à la romaine sur les couchettes, face au coucher de soleil ou au petit dej ! Les serveurs sont jeunes et cool, le cadre est magnifique pour commencer ou finir une journée mais on y va moins pour l’authenticité du lieu et de la musique !
  • Palm Beach (à ne pas confondre avec Pine Beach, notre hôtel même s’il est juste en face), un hôtel qui fait aussi resto qu’on a beaucoup apprécié un midi à manger face à la mer et … devant les dauphins ! Bon et pas cher pour la qualité ! Attention par contre aux dizaines d’énorme chauves-souris (de la taille d’un pigeon !) qui viennent manger les fruits au dessus et ont tendance à se lâcher en repartant …

Alleppey, un endroit exotique qui nous a royalement transporté dans le Kerala

Et vous, vous êtes passés par Alleppey pour découvrir les fameux backwaters ?
Partagez nous votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *