Breaking News
Auto-stop-carretera-austral

Carretera Austral en stop

Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous parcourons la Patagonie en Argentine, il est temps de traverser la frontière et de découvrir la partie chilienne de cette magnifique région ! Et pour cela, une seule solution : remonter la mythique route 7, ou Carretera Austral qui s’étend sur 1240 km de Villa O’Higgins à Puerto Montt.

Sa construction a débuté en 1976, sous le régime de Pinochet, avec pour objectif de relier les différents villages isolés. Elle est constituée principalement d’une piste qui se dessine à travers les montagnes, les fjords et les lacs. Toujours en construction aujourd’hui, certaines portions sont fermées quelques heures par jours, ce qui rend la circulation difficile … un vrai défi pour le stop !

C’est au niveau de Chile Chico et du Lago Buenos Aires/General Carrera que nous avons commencé cette aventure.

Arrivés à Los Antigos (côté argentin) en bus, nous passons la frontière pour nous rendre à Chile Chico, première petite ville chilienne de notre « Aventura austral ». Sachant que nous ne traverserons pas de grande ville avant plusieurs jours, nous faisons le plein de provisions avant de nous installer avec nos pancartes.

Nous nous dirigeons à la sortie ouest du village en découvrant que nous sommes les premiers à nous installer… une bonne nouvelle pour commencer !

Mais l’attente est longue …. très peu de véhicules quittent la ville. Puerto Rio Tranquillo semble être une étape un peu ambitieuse même si elle n’est qu’à 165km. Au bout de 2h une voiture ! Mais elle ne va qu’à 30km d’ici … 1h plus tard un camion arrive ! Mais ne s’arrête pas … Après 4h d’attente nous ne sommes plus seuls : les chiens du village nous accompagne et nous aident à passer le temps. On commence à se renseigner sur les bus au cas où mais le prochain ne part que le lendemain matin donc on continue !

Au bout 6h on aperçoit un camion aménagé qui se dirige dans notre direction, surement des touristes qui vont au même endroit que nous, on tente le tout pour le tout ! Surprise, ils nous parlent en français ! Le couple Suisso-allemand et ses deux enfants acceptent de nous embarquer en nous prévenant qu’ils doivent s’arrêter régulièrement et ne sont pas sur d’arriver jusqu’à Puerto Rio Tranquillo … pas grave, on prend !

stop chile chico carretera austral

Effectivement les arrêts sont nombreux mais pour notre plus grand bonheur ! Habitués à la grandeur de la pampa argentine, nous nous retrouvons ici entourés de montagnes, de lacs et d’une végétation verte et plus dense. Les paysages autour du lac General  sont magnifiques.

carretera-austral-lago-general

carretera-austral-lago-general-buenos-aires

Pour la petite histoire, le lac General, appelé Buenos Aires en Argentine, est le deuxième plus grand lac d’Amérique du Sud après le lac Titicaca. Il mesure 1850 km² et il a une profondeur maximale de 590m.

Puerto Rio Tranquillo et les Catedrales de Marmol

Nous finissons par arriver à notre première étape au début de la nuit après une longue journée difficile sur la Carretera Austral.

Puerto Rio Tranquillo porte bien son nom ! C’est un petit village sympathique, un petit port « tranquillo » qui borde le lac. Nous avons décidé d’y faire une halte d’une journée pour aller découvrir les cathédrales de marbres.

catedrales-marmol-marbre

Il s’agit de roches de carbonates de calcium formées autour du lac. L’érosion provoquée par l’eau a formé, au fil des ans, des cavités plus ou moins grandes dans lesquelles il est possible de rentrer en canoë ou en petit bateau à moteur.

De nombreuses agences locales proposent des tours de 1h30-2h dans le village. Il faut compter 8000 Pesos Chilenos (env. 10,50€), négociables à 6000 (env. 7,90€) en étant plusieurs.

capilas-marmol

Des mariages sont même organisés dans les cavités de cette formation rocheuse !

catedrales-marmol-marbre-capilas

catedrales-marmol

Au retour de l’excursion nous nous remettons au stop et par chance nous sommes les premiers sur la liste ! Mais cette fois encore il va être difficile de sortir de la petite ville puisqu’une portion de route entre Puerto Rio Tranquillo et Coyhaique est fermée entre 13h et 17h …

Après 3h d’attente, Javier nous fait monter dans son pick-up ! Il nous explique qu’il est ingénieur Télécom et qu’il devra s’arrêter sur deux chantiers de construction d’antennes relais. Aucun soucis pour nous, de toute façon nous seront barrés jusqu’à 17h.

Nous entamons alors la route à travers la Réserve du Cerro Castillo (2675m d’altitude), connue pour ses nombreux trekkings et son site d’art rupestre datant de 6 000 ans.

carretera-austral-cerro-castillo

A la 2e antenne relais, Javier doit randonner un peu, en attendant on continue le stop sur le bord de la route. C’est là que Mario et Marcela nous prennent dans leur pick-up ! Ils vont jusqu’à Coyhaique, on fera donc tout le reste de la route avec eux !

Arrivés à Coyhaique très tard, ils ont refusé de nous laisser marcher et ont contacté tous leurs amis pour nous trouver un logement à bas prix au bout d’une petite heure ! Encore un super rencontre !

stop-coyhaique

Ils nous ont même envoyé une photo d’eux dans l’avion avec notre pancarte oubliée dans leur voiture !

Coyhaique est la première ville importante que nous traversons. C’est aussi la seule que nous rencontrerons avant Puerto Montt, on s’autorise donc quelques jours de repos !

On reprend ensuite la route en direction de Chaiten, d’où nous pourrons prendre le ferry jusqu’à Puerto Montt. C’est avec Paolina, Juan et leur futur bébé Daniel que nous commençons la route sur quelques kilomètres.

stop-coyhaique-carretera-austral

Parce que ça devient une habitude sur la Carretera Austral, nous avons du mal à avancer sur le tronçon suivant ! Au bout de 6h d’attente, José, prof de sport dans un petit village, nous emmène à travers le magnifique Parc National Queulat jusqu’à un petit village où nous pourrons camper.

Dernier jour : on espère enfin rejoindre Chaiten ! Et grâce à Marcelo, que nous rencontrons assez rapidement cette fois ci, nous y arriveront !

Nous voilà à Chaiten, petite ville détruite en 2008 par le volcan du même nom et aujourd’hui reconstruite. Nous réservons le ferry pour le lendemain matin, en attendant nous avons le temps de nous y balader en observant les allers-retours des condors chassant sur la côte.

La Carretera Austal ce n’est pas de tout repos…

volcan-chaiten

bateau-chaiten

condor-andes

Cette traversée de la Patagonie chilienne fut longue et difficile mais les magnifiques paysages nous ont permit de passer le temps dans les moments de galère ! Nous nous sommes pas déçu d’y être passé tant les différences avec la Patagonie argentine sont importantes.

Maintenant nous nous dirigeons vers le centre du pays : Valparaiso !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *