Breaking News
woman-591576_1920

Comment sortir de sa zone de confort ?

Sortir de sa zone de confort n’est pas aussi évident que ça en a l’air.

Mais la zone de confort, qu’est ce que c’est ? 

La zone de confort, c’est une certaine bulle dans laquelle on décide de s’enfermer, on se satisfait de ce que l’on a sans trop chercher à savoir ce qu’il pourrait y avoir ailleurs.

Et ça devient, d’une certaine façon, une sorte de petite routine. Faire les mêmes choses, encore et toujours.

Je faisais moi même partie de ces personnes en recherche de confort : je me sentais plus ou moins bien, et pensais qu’aller découvrir d’autres horizons ne m’apporterait pas plus que ça. Jusqu’au jour où je suis partie à l’autre bout du monde pour la première fois, jusqu’au jour où je suis sortie de cette fameuse « zone de confort ». Un voyage qui a complètement changé ma vision des choses et qui a développé le goût de l’aventure !

Comment faire ? 

Il ne faut pas forcément partir à l’autre bout du monde pour s’en rendre compte, vous pouvez aussi faire des nouvelles choses, changer vos habitudes, partir en weekend totalement imprévu, faire des choses folles et peu sérieuses s’il le faut, bref, tenter de nouvelles expériences !

La zone de confort est un refuge où il ne faut pas rester trop longtemps.
La nouveauté les effraie uniquement parce qu’elles ne peuvent en mesurer les risques. Car on ne sait jamais à l’avance si l’inconnu va s’avérer aussi favorable que ce dont on a l’habitude.

 sortir de sa zone de confort

Osez vous rêver ? Rêver l’impossible ? 

Suis-je épanoui dans mon travail ? Ce travail qui parfois me demande du temps supplémentaire au détriment de ma vie sociale, de ma vie tout court.  Notre vie est elle une route toute tracée ? doit-elle suivre une certaine « logique » ? Selon moi, ABSOLUMENT PAS ! 

UNE vie

Pourquoi se projeter dans sa vie future avec un chemin tout tracé ? Pourquoi ne pas explorer ce monde ?

Le seul hic ? Le retour à la « routine », comme ça a pu être le cas lors de notre retour du Costa Rica, les mois suivants ont été assez compliqués. Mais rien de mieux que de reprogrammer ces moments de folies, d’aventures.

Le mot « routine » n’est pas forcément péjoratif, certains d’entres nous s’y retrouvent et s’y sentent bien, mais la prise de risque s’associe à l’adrénaline, une sensation que je trouve assez excitante !

Alors soyez patients, et réfléchissez au dernier moment où vous vous êtes sentis en vie, ce moment où vous avez eu des papillons dans le ventre, du stress.. et sautez le pas !

Quelques petites idées pour sortir de votre zone de confort…

1 – Modifier ses itinéraires en prenant des nouveaux chemins.

2 – Tester un nouveau sport, un nouveau restaurant, une nouvelle pièce de théâtre.

3 –  S’impliquer dans de nouveaux projets.

4 – Oser rêvez ! Se fixer des objectifs personnels, faire une petite liste (je vous parlerai bientôt de la bucketlist !).

5 – Rencontrer de nouvelles personnes.

6 – Appeler quelqu’un à qui on a pas parlé depuis longtemps !

7 – Aller dans des lieux que l’on ne fréquente pas habituellement.

8 – Faire face à ses peurs, oser les vaincre !

9 – Oser prendre la parole en public.

10 – PRENDRE DES RISQUES, risquer de tomber, et se relever !

2 comments

  1. Oh, comme cette question m’est familière : je tente, je ne tente pas ? Je sais que je le devrais, mais j’ai peur… J’ai peur de partir en tour de monde et de tout laisser derrière moi. J’ai peur du retour à la réalité, après.

    Mais je suis d’accord, sortir de sa zone de confort, ce n’est pas que partir à l’autre bout du monde. Quand je me sens enfermée dans ma ville, je décide d’aller explorer un quartier que je ne connais pas encore, choisi au hasard. Et je me balade sans plan, allant vers chaque coin qui me donne envie. Quel sentiment de liberté ! J’adore ça.

    • Maryne Explore le monde

      C’est aussi notre ressenti, et en même temps nous n’avons qu’une vie (malheureusement) et elle passe si vite.
      En tous les cas tu as bien raison d’aller explorer des quartiers que tu ne connais pas, parfois il suffit de « peu » d’effort pour sortir de cette fameuse zone de confort. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *