Breaking News
san-pedro-atacama

San Pedro de Atacama, de la Terre à la Lune

Après avoir découvert Valparaiso et son superbe Street Art, quelques kilomètres de bus, de stop avec Juan (un routier un peu fatigué de ses 18h de route …), une nuit dans un poste de police (rien de grave, l’hospitalité chilienne !) et un dernier bus, nous voici à San Pedro de Atacama !

Le changement de décor est frappant, finie la verdure et les lacs, place aux roches et au sable ocre ! Le climat n’est plus le même non plus : on peut ranger les vestes et pantalons, il fait plus de 40°C au soleil ! Bienvenue dans le désert le plus aride du Monde à San Pedro de Atacama : 4 fois 10min de pluie l’année dernière !

Le village de San Pedro de Atacama est une concentration d’agence de tourisme, de restos, bars et hostels mais on ne se sent pas oppressé, tout se fond très bien dans le décor à cheval entre le far-ouest américain et la planète tatooine de Star Wars !

san-pedro-atacama-oasis

san-pedro-atacama-rue

Pour vous aider à organiser votre séjour à San Pedro de Atacama et y voir plus clair parmi toutes les excursions proposées : les bonnes, les moins bonnes et les doublons à éviter avec l’excursion dans le sud Lipez et le Salar d’Uyuni, on vous dresse une liste exhaustive de ce qui peut être fait dans l’Oasis d’Atacama.

Le village de San Pedro de Atacama

Malgré l’afflux touristique, il est très agréable de se balader  dans le village, se perdre dans les petites rues comme si on était dans un décor de cinéma. Parmi les points centraux : la petite place qui grouillent de touristes le jour et qui s’anime le soir avec les musiciens locaux ou venus des pays voisins et l’église qui, comme tous les autres bâtiments, est faîte d’adobe (argile mélangée à de l’eau).

san-pedro-atacama-eglise

La Valle de la Muerte

A quelques kilomètre de San Pedro, se dresse la cordillera de sal, née il y a des millions d’années d’un mouvement tectonique qui a soulevé le fond d’un lac asséché. La roche, érodée par les vents et le soleil, a formé un relief bien particulier, coloré par les minéraux, semblable aux paysages lunaires. C’est ici que se trouvent la vallée de la lune et la vallée de la mort.

Pour s’y rendre 3 solutions : le quad, le cheval ou le vélo !

Nous avons fait le choix de prendre un vélo, plus économique (3000 pesos la demie-journée, env. 3,90€) et surtout plus flexible : en y allant le matin ou en milieu d’après midi nous avions la garantie de nous retrouver loin de l’afflux touristique.

Atacama-velo-sandboard

atacama-route-valle-mort

atacama-sel-valle-mort

atacama-valle-mort

Et puis la Vallée de la Mort c’est aussi l’occasion de faire du Sandboard ! Idéal pour débuter la glisse : moins rapide que le snowboard, la chute ne fait pas mal !

atacama-vallee-mort-sanboard

Valle de la Luna

Pour s’y rendre deux solutions : choisir un tour organisé (env. 10 000 pesos + 3 000 d’entrée au parc soit env. 17€) ou louer un vélo !

Cette fois-ci nous avons fait le choix d’une excursion organisée. Même si nous n’en sommes pas fans habituellement, la vallée de la lune ressemblant à la vallée de la mort, nous nous sommes dit que les explications d’un guide sur la Cordillera de Sal seraient les bienvenues.

Le départ se fait vers 16h, pourquoi si tard ? Attendez de voir les 2 dernières photos …

Nous avions peur de nous retrouver avec un groupe touristique comme on les aime mais finalement la découverte de la vallée se fait avec un petit groupe et le guide nous laisse beaucoup de liberté donc on apprécie !!

atacama-valle-lune

atacama-valle-luna

atacama-valle-luna-cordillera

atacama-valle-lune-cordillera

atacama-valle-cordillera-sal

Pourquoi départ 16h alors ?

Tout simplement pour avoir la chance d’assister à un de nos plus beaux couchers de soleil …

atacama-coucher-soleil

… Et pour la première fois à un lever de lune au dessus du désert avec comme partenaire le Volcan Licancabur !

atacama-volcan-lune

Les geysers del Tatio

Pour aller à la rencontre des Geysers, pas le choix, il faut réserver un tour. Il faut compter environ 20 000 pesos + 5 000 pesos d’entrée de parc (soit environ 32€ au total). Le bus vient vous chercher devant votre hotel … à 4h30 !

Pourquoi si tôt ? Car c’est quand la différence de température entre l’eau bouillonnante (env. 86°C) et l’air (-5 à 20°C) est importante que les geysers sont le plus actifs.

Après 2h de route, à l’aube, on arrive sur la plaine du Tatio, à 4 300m d’altitude pour découvrir les nombreuses fumerolles.

geysers-tatio-plaine

geysers-tatio-atacama

Les geysers del Tatio ne sont pas les plus grands du Monde puisque le parc de Yellowstone est la première zone géothermique mondiale mais ils se classent quand même 3è dans le classement de la planète !

geyser-tatio-big

Un peu d’explications

L’eau issue des très (très très très) faibles précipitations et de la fonte des neiges s’écoule dans le sol du désert d’Atacama au travers des couches de sédiments durant de longues années jusqu’à arriver à une profondeur d’environ 800m. A cette profondeur, chauffée par l’activité volcanique, l’eau remonte et forme les sources d’eau chaude del Tatio.

geyser-tatio-eau

geyser-del-tatio

Après le petit déjeuné proposé par l’agence, vous pouvez profiter d’un grand bassin aménagé pour vous baigner dans les sources d’eau chaude des geysers. La sensation chaud/froid est plutôt agréable !

geyser-tatio-bain

Le tour se termine par la visite du village de Machuca sur le retour et par la dégustation de viande de lama ! C’est forcément une découverte culinaire pour nous européens, une belle découverte ! La viande, tendre et savoureuse, est très riche en protéine et dépourvue de graisse !

Le retour au village se fait autour de midi, ce qui laisse l’après midi pour continuer la découverte du désert !

Pukara de Quitor

Le Pukara de Quitor, ruines d’un village incas est situé à environ 3km au nord de San Pedro. Le site se visite sur une demie journée et est accessible en vélo.

Vous pouvez dans un premier temps vous balader 1/2h autour des ruines bien conservées. Vous ne pourrez cependant pas rentrer dans les restes du village, ce qui fait que vous serez moins emballés si vous venez par exemple du Pérou !

En revanche, il est possible de faire l’ascension de la petite montagne située juste derrière.

Punkara-Quitor-atacama

pukara-quitor-atacama

L’ascension offre une vue sur toute la vallée de la Mort, décrite au début de cet article.

valle-muerte-atacama

volcan-atacama-desert

Une fois au sommet, la vue sur le volcan et sur l’oasis de San Pedro est unique !

volcan-pukara-quitor

Nous avons du faire des choix durant notre passage à San Pedro de Atacama, nous ne pouvions pas tout faire et nous ne voulions pas faire de doublons avec les paysages que nous nous apprêtions à voir pendant les 3 jours dans le sud Lipez.

Mais sachez qu’il est aussi possible de découvrir les sites suivants.

Les lagunas altiplanas et le salar de Atacama

Assez éloignées de San Pedro (env 80 km), les lagunes ne valent le coup que si vous ne prévoyez pas de vous rendre dans le Sud Lipez. Elles sont réputées pour être moins jolies que celles rencontrées en Bolivie.
Comptez env. 25 000p le tour + 5 500p d’entrée aux lagunes (soit env. 40€ au total).

Salar de Tara

Les remarques sont les mêmes que pour les lagunes altiplanas.
Il faut compter env. 50 000p pour une petite journée (env. 8-16) (soit env. 64€).

Valle del Arcoiris

Comme son nom l’indique (arcoiris = arc en ciel), il s’agit d’une vallée composée de strates multicolores qui donne l’impression qu’un arc en ciel s’est formé à même le sol. Nous avons préféré le Pérou pour découvrir la Rainbow Mountain, encore un peu de patience !
Le tour d’une demie journée commençant par un arrêt à Yerbas Buenas (peintures rupestres) coûte env. 25 000p + 3 000p d’entrée (soit env. 36€).

Laguna Cejar et Tebinquiche

L’intérêt principal de la laguna Cejar est de s’y baigner. Pourquoi ? Parce qu’on y flotte comme sur la mer Morte ! A une différence près : l’eau n’est qu’à 14-15°C !
Tarif du tour : env. 15 000p + 17 000 d’entrées (env. 41€)

Observer les étoiles

De nombreux observatoires professionnels de recherche sont installés dans le désert d’Atacama pour 2 raisons :

  • Son altitude : plus la couche d’air séparant l’objectif des astres est fine, plus l’image est pure.
  • Son air sec : aucune déformation due à l’humidité.

Il convient de faire très attention, de nombreuses agences se sont autoproclamées astronomes et proposent des prestations de très basse qualité.

Pour notre part, mauvais timing : c’est la pleine lune, ce qui rend l’observation mauvaise !

 

Nos conseils pour choisir ses excursions :

  1. Si vous vous rendez dans le Sud Lipez tout ne vaut pas le coup d’être vu.
  2. Si votre forme le permet, n’hésitez pas à louer des vélos : c’est moins cher et très sympa !
  3. Les agences proposent très souvent des packs à prix plus bas.
  4. NÉGOCIEZ ! Tout se négocie à San Pedro alors n’hésitez pas à faire le tour des agences, à comparer et à les mettre en concurrence.
  5. Ne vous embêtez pas à aller à l’office de tourisme, ils ne feront rien pour vous si ce n’est vous rembarrer !

Pour les tours organisés, nous avons préparé nos excursions grâce à l’agence SayHueque qui propose aussi des formules tout compris en Argentine et au Chili. Leurs guides sont aussi très intéressant pour se faire une idée des immanquables !

Ce qu’on a pensé de San Pedro de Atacama

En arrivant dans le village on est tout de suite surpris par l’omniprésence des agences de tourismes et on commence par se dire qu’on va très vite devenir un billet sur pattes ! Mais finalement l’atmosphère de la petite ville est très agréable et l’ambiance vraiment sympa. On se laisse aller quelques jours au rythme des excursions, des ballades en vélo et surtout du climat très chaud ! Il y a du bon et du moins bon à San Pedro, il suffit de prendre le temps de choisir et de négocier.

Et vous, avez-vous pris le temps de faire plus d’excursions que nous à San Pedro de Atacama ?

5 comments

  1. Ces paysages sont vraiment fantastiques je trouve… Voire même un peu irréels !

  2. Maude Desjardins

    Je parcours présentement votre blogue avec beaucoup de plaisir. Je pars la semaine prochaine pour six mois: le Pérou, la Bolivie et le Chili, et c’est extrêmement stimulant d’avoir vos avis, vos émotions et vos photos.
    Avez-vous un lieu à recommander pour loger à San Pedro?
    Merci encore pour ce partage.

    • Jules, Explore le Monde

      Bonjour Maude !

      Vu notre petit retard tu dois être déjà partie ! Nous avions trouvé l’hostal Vila Coyo, rua Tocopilla. Un des moins cher de San Pedro !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *