Breaking News
wash-brush-1253918_1280

L’hygiène en voyage, comment faire ?

Sans forcément vouloir dormir dans un hotel 5★, prendre un bain moussant tous les soirs ou aller au spa toutes les semaines, avouez que retrouver un peu de confort fait parfois du bien, surtout sur le long terme.

En voyageant on s’aperçoit que le niveau d’hygiène évolue beaucoup entre les pays. On a tous été confrontés à des toilettes immondes, des douches pleine de crasse et de cheveux, une literie remplie de punaises (qu’on prend la peine de vérifier désormais ! ). Bref des situations qui nous rendent parfois nostalgiques !

Du coup, on vous donne quelques astuces et une liste non exhaustive d’objets pour rendre votre voyage plus agréable !

Hygiène intime

Les toilettes, un passage obligatoire (forcément !) et en même temps souvent redouté quand on voyage ! Beaucoup d’entre nous préfèrent entourer la cuvette de papier toilette, aucun contact avec la peau pour s’asseoir sereinement. Mais sachez qu’il existe aussi des protèges cuvettes jetables biodégradables !

Autre situation : une envie pressante en pleine nature … plus problématique pour les femmes que pour les hommes ! Mais ça c’était avant qu’une montpelliéraine révolutionne l’art d’uriner avec son pisse debout ! Enfin, les filles peuvent réaliser le fantasme de faire pipi comme les mecs !

Il s’agit en effet d’un urinoir en silicone médical, finit l’angoisse de se faire surprendre derrière un buisson ou des voitures (avouez le,  vous aussi, vous êtes passés par là…!), fini les crampes aux cuisses. Il se nettoie hyper facilement et se range discrètement dans un tube cylindrique.

Pour les filles encore, quand vos supers copines les règles débarquent, sachez qu’il existe un  accessoire révolutionnaire : la coupe menstruelle, écologique, économique et une protection d’une dizaine d’heures ! Pour celles qui envisagent l’Asie, prenez la dose de tampons, ils sont très peu commercialisés, quant à l’Amérique du Sud ils coûtent un bras :).

On vous conseille celle de Lamazuna, complètement écologique.

La douche

Les douches publiques ou celles des auberges ne sont pas les plus propres du monde ! Le premier conseil basique est de mettre des tongs pour limiter les chances de développer des champignons, mycoses et toutes ces jolies merveilles !

Les lingettes types bébés sont parfaites pour vous débarbouiller ou vous rafraîchir (après deux jours de stop ou de bus, croyez moi, c’est le paradis !). Ca nous a bien servi pendant le fameux trek de 4 jours au Torres del Paine ! Il existe aussi les lingettes débarbouillantes de Lamazuna, réutilisables plus de 300 fois ! Entièrement en mirofibres, elles ne contiennent aucun produit, le top pour la peau ! Ce sera d’ailleurs mon futur investissement, pratique pour ne pas s’encombrer.

5-lingettes-debarbouillantes-reutilisables-blanches

Pour les shampoings, vous pouvez remplacer ou compléter par un shampoing sec, sous forme de spray le plus souvent. J’en utilise très souvent en France, ça fonctionne réellement !

Si vous êtes dans un coin paumé ou bloqué en pleine Patagonie Argentine, pas de douche mais un cours d’eau à proximité, vous pouvez utiliser des savons bio avec lesquels on peut même faire la vaiselle et la lessive. On oublie clairement les gels douches « Dop » et compagnie qui polluent plus que tout.

Lamazuna propose aussi des cosmétiques solides qui sont 100% naturels, sans flacon en plastique et fait à la main en France !

shampooing-solide-au-chocolat
Shampoing au chocolat, au sapin argenté, à l’orange ou à la litsée citronnée.

deodorant-solide-au-palmarosa

Déodorant au Palmarosa

dentifrice-solide-a-la-menthe-poivree

Dentifrice à la menthe poivrée

Le gel hydroalcoolique pour les mains, avant/après manger, pratique et indispensable dans les pays où l’hygiène n’est pas toujours au rendez vous. Les désinfectants existent sous forme de lingettes ou de petits flacons assez pratiques d’utilisation.

Préférez une serviette microfibre à la serviette classique, plus légère et plus absorbante surtout !

Matériel divers

Si vous le pouvez, emporter votre sac de couchage (comme celui de Nature & Découvertes), parfois préférable dans certaines auberges de jeunesses. Ou bien un « sac à viande » qui est encore plus léger et facile à transporter.

La « douche solaire » (disponible ICI), magique cette invention ! Il s’agit en fait d’un sac de 10 ou 20 litres. L’eau est chauffée par les rayons du soleil. Cette pépite pèse à peine 150 grammes et se range super facilement.

Une paille filtrante et pourquoi pas la Lifestraw, pratique quand on est en plein trek, nous nous en sommes servis plusieurs fois dans les cours d’eau. Sinon privilégiez les petites pastilles de purifications. Disponible ici.

Et vous quelles sont vos astuces côté hygiène en voyage ? Partagez les nous !

One comment

  1. Hello les Backpackeuses
    Moi j emporte toujours un pain de savon pour se laver des pieds a la tete 100% naturel, mon shampoing sec (comme du talc) et mon huile buccodentaire

    Pour l huile et le savon je prend le tout chez Ringana, c ets une boite autrichienne , j ai une amie qui est partenaire, pr les curieuses: http://www.ringana.com/fr/1396402/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *