Breaking News
paddle-948050_1280

Nos 5 Astuces pour voyager local

« La zone de confort et un refuge où il ne faut pas rester trop longtemps, la vie commence quand celui-ci s’arrête »

Nous avons tous des façons différentes de voyager, certains préfèrent préserver un petit  confort, d’autres privilégient l’aventure et ne se soucient pas de ces détails.

A l’heure d’aujourd’hui une grande majorité de voyageurs favorisent et tentent de trouver les lieux où il y a le moins de touristes possible (c’est aussi notre cas). Certes, certains lieux « cultes » sont toujours présent, mais en dehors de ceux-ci, privilégier des endroits mystérieux voire secrets, c’est une réelle envie pour tous.

Quoi de mieux que de s’immerger dans le même mode de vie que les locaux ? Vivre leur quotidien, manger et dormir comme eux, s’adapter tout simplement et s’imprégner d’une nouvelle culture qui n’est pas la nôtre. C’est ce que nous tentons et tenterons toujours de faire lors de nos futures aventures, en attendant voici quelques conseils et astuces pour être en totale immersion quel que soit le pays que vous visitez.

 

1 – FAIRE DU COUCHSURFING

Ce n’est pas nouveau, certes, mais ce site reste un des meilleurs moyens pour prendre contact et dormir directement chez les locaux ! Vous pouvez aussi les contacter juste pour boire un petit verre, bénéficier de leurs conseils. Couchsurfing est entièrement gratuit, plutôt cool.  Si vous le souhaitez il y a également Airbnb (locations de chambres partagées ou d’appartement entier selon les disponibilités), une location payante mais qui permet malgré tout de partager et de faire connaissance avec vos futurs hôtes.

Exemple : Au Costa Rica, nous dormions principalement dans des « cabinas » petites habitations tenues par des locaux, nous passions toujours un moment avec eux, certains partageaient des cocktails, et nous avons également passé une soirée mémorables avec trois costariciens !

IMG_4661

 

2 – MANGER COMME LES LOCAUX

N’ayez pas peur de vous tester « culinairement » parlant ! Certains lieux ne payent pas toujours de mine, mais croyez nous, ces lieux ont été les meilleurs que nous ayons testé. Et puis si certains aliments de vous tentent pas, essayez de vous forcer un minimum, ça vous apportera peut-être de jolies surprises !

Exemple : Au Costa Rica, lors de notre immersion dans une tribu indienne, nous avons dégusté des termites… oui oui des termites ! Et bien ça a un petit goût fortement sympathique. Au Maroc, à Oualidia plus précisément  nous nous sommes retrouvés en pleine soirée sur un vieux marché où toute une famille cuisinait, ils ne parlaient pas un mot de français, et nous pas l’arabe donc c’était plutôt drôle, bref tout ceci pour vous dire que nous avons mangé le meilleur plat marocain qu’il soit !

IMG_3457

 

3 –  SE DEPLACER COMME LES LOCAUX

Si vous voulez rencontrer les locaux, échanger, ne vous enfermez pas dans un taxi en toute tranquillité ! Chaque pays dispose de moyens de transports variés, populaires, c’est une nouvelle découverte pour vous aussi. Cela vous coûtera surement moins cher en plus, et je suis sûre que vous aurez l’opportunité de faire des rencontres sympas !

Vous pouvez également tenter de faire du stop selon le pays où vous vous trouvez ! C’est un vrai plaisir et cela peut aussi vous apporter de belles surprises, de belles rencontres. C’est un mode de transport à favoriser lorsque l’on est deux, mais que l’on recommande fortement !

Autre moyen de transport le plus naturel qu’il soit ? La marche ! Se perdre a certains avantage (parfois), n’hésitez pas à marcher dans des rues un peu mystérieuses, c’est souvent là que l’on fait les meilleures rencontres, que l’on découvre des lieux intéressants pas forcément connu des fameux guides de voyages.

Au Costa Rica, à force de marcher continuellement, un local est venu nous demander si nous avions besoin d’aide, nous nous sommes retrouvés à marcher 20 minutes à ses côtés, pareil pour « Julio », un homme rencontré dans les rues de la côte Pacifique qui nous a fait découvrir une marre remplie de crocodiles inconnue des touristes… Quant au bus ou autres moyens de transports, c’est aussi comme ça que nous nous sommes retrouvés à jouer avec une petite costaricienne, où encore à échanger des M&MS avec un gentil papi costaricien !

DSC_0066 (1)

 

4 – AVOIR UN STYLE VESTIMENTAIRE ADAPTE

Quel que soit le pays que vous visitez, éviter d’avoir un look trop « touristique », mais tentez plutôt de vous fondre dans la masse et adoptez une tenue traditionnelle.

Cela évitera les petits désagréments et surtout que l’on vous prenne pour un petit européen qui vit « très » correctement. Alors restez dans la simplicité si possible.

_MG_0788

 

5 – TRAVAILLER COMME UN LOCAL

Si vous avez le temps et l’opportunité de travailler comme un local, alors foncez. C’est une expérience que nous n’avons pas encore tenté, mais beaucoup d’amis proches ont eu cette occasion et sont totalement ravis de leurs expériences professionnelles, mais également humaines. (on fait forcement des connaissances, des nouveaux collègues qui peuvent par la suite devenir des amis…)

En Amérique latine, le bénévolat est très apprécié, nous avions rencontré deux jeunes espagnoles qui étaient nourries et logées en contrepartie de quelques heures de travail par jour. Une expérience que l’on souhaite tester lors de notre prochain trip ! Il y a notamment le woofing, un échange culturel mais surtout un échange de savoir-faire, Le wwoofing est un mouvement a qui débuté en Angleterre en 1971 et qui, dès lors, s’est progressivement développé dans le monde entier.

Le concept ? L’échange de services ! Un hôte, qui pratique l’agriculture biologique offre hébergement et repas à un wwoofer qui lui va contribuer à la vie de la ferme en effectuant quotidiennement quelques heures de travail agricole (N’oubliez pas de préparer un CV en fonction et dans la langue appliquée, ça vous aidera sûrement)

vietnam work

«Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer.»

 

Enfin, un dernier petit conseil personnel que nous souhaitions vous donner, si vous aimez faire les choses au feeling, sans trop prévoir à l’avance, alors vivez au jour le jour votre road trip, oubliez les guides  ! Y compris les guides écrits assez populaires, les lieux énumérés sont souvent bondés de touristes. Demandez plutôt conseils aux personnes que vous rencontrez…

 

Et vous ? Comment préférez-vous voyager ? En mode touriste ou plutôt local ? Avez-vous des conseils à partager ?

9 comments

  1. excellents conseils!

  2. Génial, ces petites astuces ! Et j’aime particulièrement la phrase qui clôt cet article : «Voyager sans rencontrer l’autre, ce n’est pas voyager, c’est se déplacer.»

  3. Slt Marine,

    Je lis avec envie tous vos articles,très bien écrits d’ailleurs! J’aurai milles questions a te poser? Comment faire le premier pas pour partir a l’aventure? Votre budget?…..

    • Jules, Explore le Monde

      Salut Jennifer !

      Là c’est Jules qui te répond :) Merci pour les encouragements. N’hésite pas à nous poser toutes tes questions par facebook en nous contactant directement sur notre page Explore le Monde ou par mail si tu n’es pas sur les réseaux sociaux.
      Essaye de partir accompagnée pour commencer si tu as des doutes, avec de la famille, des amis, ou des voyageurs rencontrés à droite à gauche. Tu peux aussi choisir de partir pas très loin au début. Ca rassure et le changement de culture suffit à donner l’envie d’aller voir ailleurs ! :)

      Le budget dépend de beaucoup de choses comme le lieu, la façon de voyager, le rythme de vie.

  4. Nous voyageons depuis tres longtemps par nos propres moyens. D’une maniere generale, ce que vous dites est vrai. Mais mefiance dans tout le ,salvador, nicaragua et surtout honduras.
    Certains pays n’ont pas notre sens de la valeur de la vie. Ils peuvent facilement tuer pour manger.
    Le Costa Rica est un pays pour touristes et pourtant il commence a y avoir des agressions.
    De même en Argentine, plusieurs backpackers ont disparu depuis un an.
    Donc se renseigner avant de suivre quelqu’un chez lui.
    C’est mon opinion basée sur des années d’expérience.
    Bon voyage et belles rencontres.

    • Jules, Explore le Monde

      Bonjour Claude et merci pour ton retour d’expérience. Il est évident que dans n’importe quel pays il y a des règles élémentaires de sécurité à respecter. Certains pays où la pauvreté est très présente sont malheureusement plus sensibles.
      Pour le Costa Rica je suis étonné de ta précision. J’ai profité de chaque soirée, sans me soucier de l’heure ou du quartier sans jamais me sentir en insécurité à aucun moment. Le tourisme est surtout présent sur la côte pacifique, beaucoup plus américanisée.

  5. Bonjour, j’aimerais savoir la meilleure période pour aller au costa rica sachant que j’ai un budget de 2000 euros pour une quinzaine de jours, merci

    • Jules, Explore le Monde

      Tout dépend de ce que tu aimes ! :) La période sèche va à peu près de décembre à avril, c’est là que les voyageurs viennent en général mais certains préfèrent y aller en dehors pour profiter de la verdure luxuriante de la vallée centrale et du flux de touristes moins important !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *